S'abonner à un flux RSS
 

Hyper-eutrophisation (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Hyper-eutrophication

Dernière mise à jour : 10/04/2021

Eutrophisation accélérée d’un écosystème aquatique soumis à un enrichissement excessif et rapide en nutriments (notamment azote et phosphore) d’origine agricole (lessivage d’engrais) ou urbaine (notamment rejets d’assainissement).

Contrairement à l'eutrophisation naturelle qui se produit généralement sur des échelles de temps géologiques laissant à l’écosystème le temps de s’adapter, ce phénomène est rapide et sensible à l'échelle humaine. Par abus de langage, on parle souvent d'eutrophisation pour désigner l'hyper-eutrophisation. L'hyper-eutrophisation a pour effet un développement important de la végétation aquatique et notamment la prolifération d'algues. Cette forte production végétale a tendance à diminuer la transparence de l'eau, à modifier les conditions de la photosynthèse, à donner un caractère inesthétique et désagréable au toucher (baignade, etc.), à être gênante pour des activités telles que la pêche (les espèces « nobles » disparaissent), ou l'alimentation en eau potable (consommation plus importante de produits de traitement, taux élevé de matières organiques, goût et odeur).


Les proliférations d'algues au début de l'été sont souvent un signe d'hyper-eutrophisation ; crédit photo Bernard Chocat.

Ses formes les plus extrêmes sont des proliférations extrêmement rapides d’algues, parfois toxiques que l’on appelle fleurs d’eau.

Outils personnels