S'abonner à un flux RSS
 

Etat écologique (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Ecological status

Dernière mise à jour : 29/3/2020

Appréciation globale de la structure et du fonctionnement d’un écosystème aquatique associé à une masse d’eau de surface.

Au sens de la Directive cadre sur l’eau, l’état écologique constitue (avec l’état chimique) l’un des deux éléments permettant d’évaluer le bon état d’une masse d’eau de surface.

Évaluation de l'état écologique d'une masse d'eau

L’état écologique est déterminé à l’aide de critères de qualité biologiques, hydromorphologiques et physico-chimiques.

Chacune de ces familles de critères est appréciée par un ou plusieurs indicateurs :

  • les éléments de qualité biologique : à l'aide d’indices spécifiques qui prennent en compte la présence ou l'absence de certaines espèces : les poissons, les invertébrés, les macrophytes (plantes aquatiques) et les diatomées (algues unicellulaires) ;
  • les éléments de qualité physico-chimique : sont par exemple la température, le pH, la conductivité, l’oxygène dissous ou les nutriments (nitrates, phosphore) ;
  • les éléments de qualité hydromorphologique : font référence aux caractéristiques morphologiques du cours d'eau et à sa dynamique hydrologique : variations de la largeur du lit, sinuosité, etc.

Le Guide technique relatif à l’évaluation de l’état des eaux de surface continentales publié par le Ministère de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer et mis à jour en mars 2016 détaille les méthodes disponibles et leur champ d'application.

Pour chaque type de masse de d’eau (par exemple : petit cours d’eau de montagne, lac peu profond de plaine, lac de montagne, etc..), l’état écologique est caractérisé par un écart à des conditions de référence qui correspondent à l’état de qualité qu’aurait une masse d’eau de ce type pas ou peu influencée par l’Homme.

En fonction de l'écart observé, l’état écologique est évalué par l’appartenance à l’une des cinq classes suivantes : très bon, bon, moyen, médiocre et mauvais.


Rôles respectifs des éléments de qualité biologiques, physico-chimiques et hydromorphologiques dans la classification de l'état écologique ; source : Guide technique relatif à l’évaluation de l’état des eaux de surface continentales.


Dans le cas des masses d’eau fortement modifiées, le bon état écologique est remplacé par la notion de potentiel écologique.

État écologique des masses d'eau en France

En 2015, en France, parmi les 10 706 masses d'eau cours d'eau :

  • 8,5 % étaient en très bon état écologique ;
  • 36,3 % étaient en bon état écologique ;
  • 39,2 % étaient en état écologique moyen ;
  • 12,3 % étaient en état écologique médiocre ;
  • 3,6 % étaient en mauvais état écologique ;
  • 0,1 % étaient dans un état indéterminé (informations insuffisantes pour leur attribuer un état).


État écologique des cours d'eau français en 2015 ; source : Eaufrance.


Pour en savoir plus : Guide technique relatif à l’évaluation de l’état des eaux de surface continentales ; Eaufrance..

Voir également : Qualité des milieux aquatiques (HU)

Outils personnels