S'abonner à un flux RSS
 

Colebrook (formule de) (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Colebrook's formula

Dernière mise à jour : 20/4/2020

Formule, appelée parfois formule de Colebrook-White, initialement développée pour calculer les pertes de charge dans le cas des écoulements en charge. Cette formule permet également d'évaluer le paramètre $ C $ de l'équation de Chézy.

Sous sa forme originale, l'équation de Colebrook s'écrit :


$ \frac{1}{\sqrt{λ}} = -2.log\left(\frac{k}{a.R_h}+\frac{b}{R_e.\sqrt{λ}}\right) \quad (1) $


Dans cette relation, $ R_e $ est le nombre de Reynolds :


$ R_e = \dfrac{4.V.R_h}{ν} \quad (2) $


avec :

  • $ λ $ : coefficient de Colebrook (sans dimension) ;
  • $ g $ : accélération de la pesanteur ($ m/s^2 $) ;
  • $ k $ : rugosité des parois ($ m $) ;
  • $ R_h $ : rayon hydraulique ($ m $) ;
  • $ ν $ : viscosité cinématique du fluide ($ m^2/s $) ;
  • $ a $ et $ b $ :   coefficients sans dimension (12 < $ a $ < 15 et 0 < $ b $ < 6).

Les pertes de charge se calculent par la relation :


$ J = λ.\dfrac{V^2}{8.g.R_h} \quad (3) $


Pour un écoulement à surface libre, en régime uniforme, la pente de la ligne d'énergie est parallèle à la pente du fond, donc $ I = J $. On peut donc écrire :


$ I = λ.\dfrac{V^2}{8.g.R_h} \quad\quad \Longrightarrow \quad\quad \dfrac{1}{\sqrt{\lambda}} = \dfrac{V}{\sqrt{8.g.R_h.I}} \quad(4) $


En reportant les expressions (2) et (4) dans la relation (1), on obtient une formulation explicite de $ λ $ :


$ \dfrac{1}{\sqrt{λ}} = -2.log[\frac{k}{a.R_h}+\frac{b.ν}{8.R_h\sqrt{2.g}.\sqrt{R_h.I}}] \quad (5) $


La relation (4) permet également d'écrire :


$ V = \dfrac{1}{\sqrt{λ}}.\sqrt{8.gR_h.I} = C.\sqrt{R_h.I} \quad(6) $


avec  


$ C = \dfrac{1}{\sqrt{λ}}\sqrt{8.g} \quad(7) $


En reportant la relation (5) dans l'expression (7), on obtient finalement une expression explicite du coefficient C de Chezy :


$ C = -4\sqrt{2.g}.log \left(\frac{k}{a.R_h}+\frac{b.ν}{8.R_h\sqrt{2.g.R_h.I}}\right) \quad(8) $


Les valeurs généralement retenues pour a et b sont les suivantes :

  • $ a $ = 14,8
  • $ b $ = 2,51

Le tableau suivant donne des indications sur le choix de k et  :


Valeurs indicatives pour le choix de $ ν $ et $ k $.


Il est important de préciser que la rugosité des parois doit tenir compte, non seulement de la dimension des aspérités, mais également des macro-obstacles à l'écoulement que l'on peut rencontrer dans les systèmes d’assainissement : coudes, chutes, câbles accrochés aux parois, etc.

Bibliographie :

  • Carlier, M. (1972) : Hydraulique générale et appliquée ; Eyrolles ; Paris ; 565 p. ; 1972.
  • Lautrich, R. (1971) : Tables et abaques pour le calcul hydraulique des canalisations sous pression, égouts et caniveaux ; Eyrolles ; 1971.
  • Winghart, M. : Cours polycopié de mécanique des fluides et d'hydraulique ; INSA de Lyon - département GCU ; non daté.

Voir aussi : Coefficient de rugosité, Perte de charge.

Outils personnels