S'abonner à un flux RSS
 

Lagunage (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Lagooning

Dernière mise à jour : 11/2/2020

Technique d’épuration biologique naturelle destinée au traitement des eaux usées décantées ou à l’état brut.

Sommaire

Différents procédés de lagunage

La technique du lagunage utilise le plus souvent la capacité auto-épuratrice de plans d'eau artificiels généralement peu profonds (de 0,8 mètres à 1,2 mètre) et plus ou moins fortement végétalisés. On parle alors de lagunage naturel.

Il existe cependant d’autres types de lagunes artificielles, notamment :

  • des lagunes profondes fonctionnant en mode anaérobie ;
  • des lagunes à végétaux supérieurs qui, implantés dans les deux derniers bassins, permettent de réduire la production d’algues en fixant les bactéries sur les racines ;
  • des lagunes aérées par un brassage mécanique, ce qui permet de réduire leur taille.


Installation de lagunage aéré ; Crédit photo : Patrick Savary.


Principes mis en œuvre

Le lagunage permet d'utiliser différents principes, jouant chacun un rôle dans la dépollution :

  • la décantation des particules solides du fait des faibles vitesses d'écoulement et de l'importance du temps de séjour ;
  • la filtration des effluents à travers la végétation ;
  • la minéralisation aérobie (et éventuellement la dégradation anaérobie) de la matière organique ainsi que l'utilisation des nutriments produits par la végétation ;
  • l'action germicide du rayonnement solaire ainsi que son aptitude à dégrader certaines molécules (en particulier hydrocarbures).

Moyens à mettre en œuvre

Techniquement, les effluents sont admis dans plusieurs bassins placés en série, généralement au nombre de trois, le premier beaucoup plus grand que les autres car lieu de décantation important.


Schéma de principe d'une installation de lagunage naturel ; Source : Article Wikipédia.


La surface totale nécessaire est de l'ordre de $ 10 \ m^2 $ par usager desservi (sauf dans le cas du lagunage aéré où elle peut être sensiblement réduite).

Intérêt du lagunage

La technique du lagunage paraît particulièrement bien adaptée aux petites communes rurales où de grandes surfaces sont facilement disponibles. Malgré tout, le lagunage est parfois considéré comme peu efficace. Ce jugement sévère est dû aux mauvaises conditions dans laquelle cette technique a souvent été utilisée : absence d'entretien, dimensionnement parfois hasardeux des ouvrages, etc. En fait, il s'agit probablement d'un excellent procédé si on le met correctement en œuvre et si on entretient correctement les différents éléments (curage des bassins - surtout le premier - et nettoyage régulier des ouvrages d’arrivée et de sortie). Il devrait être envisagé chaque fois que l'on dispose d'espace en quantité suffisante. Le lagunage peut également être très efficacement utilisé pour le traitement tertiaire des effluents.

Pour en savoir plus :

Outils personnels