S'abonner à un flux RSS
 

Shyreg (HU)

De Wikigeotech

Dernière mise à jour : 3/1/2020

Sigle pour SHYPRE REGionalisée.

Régionalisation de la méthode SHYPRE de génération automatique de séries chronologiques artificielles de pluies et de débit au pas de temps horaire (Lavarde et al, 2003 ; Organce et al, 2013).

La méthode SHYPRE nécessite des données de pluie au pas de temps horaire qui ne sont pas disponibles partout. La méthode SHYREG permet de la généraliser en utilisant deux artifices :

  • pour les pluies, les 8 paramètres de SHYPRE sont calculés à partir de seulement 3 paramètres journaliers (nombre moyen d'événements pluvieux de la saison ; moyenne des pluies journalières maximales de chaque évènement de la saison ; durée moyenne des événements de la saison). Ce traitement permet d’utiliser les données d’un grand nombre de stations pluviométriques journalières, en régionalisant les 3 paramètres journalier, en fonction de l’altitude, de la distance à la mer ou d’une crête, etc. ;
  • pour les débits, certains des paramètre du modèle pluie-débit sont également régionalisés en utilisant les mesures effectuées à des stations hydrométriques de référence en lien avec un ensemble de données géographiques (MNT, géologie, occupation du sol, etc.). 

SHYREG permet ainsi de constituer une base de données des quantiles de pluie et de débit de la région étudiée au pas d’espace de 1 km² pour chaque durée et chaque de période de retour statistique. Les superficies des bassins versants utilisés pour régionaliser la méthode SHYREG-débit en France métropolitaine varient de 2 à 10 000 km² mais la majorité d’entre elles sont comprises entre 5 à 5 000 km². De ce fait, l’application de la méthode SHYREG à des bassins versants de superficie sortant de cette gamme peut dégrader la qualité de ses résultats. De plus, la méthode reposant sur une approche régionale des débits naturels de bassins versants ruraux, elle ne prend pas en compte les éventuelles spécificités significatives à l’échelle du bassin versant telles que les karsts, les aménagements hydrauliques, les champs d’expansion des crues, le régime nival et n'est pas adaptée aux bassins versants fortement urbanisés.

Bibliographie :

  • Lavabre, J., Fouchier, C., Folton, M., Gregoris, Y. (2003) : SHYREG : une méthode pour l'estimation régionale des débits de crue. Application aux régions méditerranéennes françaises ; Ingénieries N° spécial 2003 ; pp. 97, 111 ; accessible par : www.set-revue.fr/sites/default/files/articles-eat/pdf/AX2003-PUB00011913.pdf
  • Organce, D., Arnaud, P., Fine, J.A., Fouchier, C., Folton, N., Lavabre, J. (2013) : Régionalisation d’une méthode de prédétermination de crue sur l’ensemble du territoire français : la méthode SHYREG ; Revue des sciences de l’eau ; n°26 ; pp. 65-78

Pour en savoir plus : www.hydris-hydrologie.fr/pj/Fiche_SHYPRE-SHYREG_Hydris.pdf

Outils personnels