S'abonner à un flux RSS
 

SOPHIE (HU)

De Wikigeotech

Dernière mise à jour : 30/6/2020

Plate-forme intégrant des modèles « pluie-débit » ou « débit-débit », relativement simples, qui a été développée en France dès les années 1980 (Voir Fiche sur les Modèles hydrologiques empiriques ou Roche et al, 1980). Elle pilote aujourd’hui une structure plus complète.

Origine de la plate-forme

Cette plate-forme, qui a reçu plusieurs noms au cours de ses mutations, est issue de travaux de recherche menés au CERGRENE (centre de recherche commun à l’ENPC et à l’ENGREF) (Roche et Tamin, 1987). Elle a d’abord été testée sur la Vézère, affluent de la Dordogne. Elle a ensuite été transposée et implantée dès 1989 dans le système de prévision en temps réel du bassin supérieur de la Garonne (Loumagne et al, 1995).

Elle intègre une gamme de modèles conceptuels globaux :

  • pluies-débits (PQ, PQb, PQh, GR3H…) ;
  • débits-débits (Relation linéaire, Réglettes de Bachet informatisées, Lag & Route, Valeurs Transitoires, Relation Puissance…).

Fonctions de la plate-forme

Cette procédure permet :

  • d’importer et de visualiser en temps réel les données relatives à la pluie et aux écoulements dans les cours d’eau ;
  • d’enchaîner des modèles, en injectant les résultats de certains en entrée d’autres ;
  • d’opérer des inter-comparaisons de résultats de modèles portant sur le même territoire, et/ou de les combiner en établissant des moyennes simples ou pondérées, différentes méthodes permettant de calculer les poids à affecter aux résultats de chacun des modèles, en fonction de leurs performances en prévisions aux pas de temps antérieurs au cycle en cours ;
  • de visualiser et communiquer les résultats ;
  • d’évaluer l'incertitude due aux imperfections des modèles (Voir fiche sur les Procédures multi-modèle), à partir de la connaissance des écarts entre les résultats de chacun ;
  • d’activer une fonction « rejeu » qui simule en temps différé, pas à pas, le fonctionnement de la prévision, en faisant arriver les observations au fur et à mesure et en lançant les modèles de prévision avec les données disponibles à un instant donné, dans le cadre d’une formation, d’un entrainement ou d’une analyse hydrologique pour un retour d’expérience.

Cette procédure a été complétée au niveau national pour la mettre à disposition des SPC qui ne disposaient pas de l’équivalent, en attendant la Plate-forme opérationnelle de modélisation (POM) pour la prévision des crues.

Bibliographie :

  • Roche, P.-A ; Miquel, J. ; Gaume, E. : Hydrologie quantitative : processus, modèles et aide à la décision, Springer France (590 p + 1 DVD), Annexe 10-7 : SOPHIE, outil d’aide à la prévision des crues.
  • Roche, P. A. et Tamin, R. (1987). Procédures de décision multi-modèles applicables à la prévision des crues en temps réel. CERGRENE, ENPC, 86 p.
  • Loumagne, C. ; Vidal, J.-J. ; Feliu, C. ; Torterotot, J.-P. ; Roche, P.-A. (1995) : Procédures de décision multimodèle pour une prévision des crues en temps réel : Application au bassin supérieur de la Garonne. Revue des sciences de l'eau / Journal of Water Science ; 8 (4) ; 539-561
Outils personnels