S'abonner à un flux RSS
 

Lit bactérien (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Trickling filter

Dernière mise à jour : 12/2/2020

Procédé d'épuration biologique secondaire dit à culture fixée consistant à faire ruisseler les eaux usées sur un lit constitué d'un solide poreux ou caverneux (cailloux, pouzzolane, ou matériau plastique alvéolaire). Voir la Figure 1.


Figure 1 : Schéma de principe d’un lit bactérien


Principes de fonctionnement

Le fonctionnement des lits bactériens repose sur la constitution naturelle, à la surface du matériau, d'une culture de micro-organismes (essentiellement des bactéries, mais aussi des champignons et des algues) qui vont dégrader la matière organique. Ce film biologique qui peut atteindre 2 à 3 mm d'épaisseur est appelé biofilm ou zooglée. Il est constitué de deux couches (voir Figure 2) :

  • en surface une zone aérobie, qui reçoit l'oxygène nécessaire, soit par ventilation naturelle, soit par aération forcée ;
  • en profondeur, une zone anaérobie.


Figure 2 : Schéma de principe du fonctionnement du biofilm dans un lit bactérien


Matériaux utilisables et charge de fonctionnement

Les matériaux utilisés doivent présenter les qualités suivantes : indice de vide important, légèreté, résistance mécanique suffisante, coût faible. On a utilisé souvent les pouzzolanes, le mâchefer ou des cailloux siliceux concassés. On utilise aujourd'hui des matériaux synthétiques légers ayant d'excellents indices de vide et des surfaces développées importantes.

Selon la charge traitée par unité de surface développée, les performances sont plus ou moins importantes. L'unité de base est exprimée en $ g\ DBO_5\ /\ m^2 $ de surface développée. Elle varie généralement entre 5 et 30 $ g\ DBO_5\ /\ m^2 $. Les rendements maximum obtenus sont de l'ordre de 80% pour les charges les plus faibles. Les lits bactériens sont sensibles au colmatage, ce qui nécessite la mise en place d'une recirculation pour assurer l'auto-curage.

Figure 3 : Lit bactérien colmaté ; crédit photo Patrick Savary.

Pour ces différentes raisons les lits bactériens ont perdu progressivement du terrain par rapport aux boues activées.

Pour en savoir plus : Mémento Degrémont

Voir : Epuration.

Outils personnels