S'abonner à un flux RSS
 

LIDAR (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Lidar

Dernière mise à jour : 11/2/2020

Les systèmes LIDAR (acronyme de « Light Detection And Ranging »), ou lasers aéroportés, mesurent la distance entre le sol et un dispositif aéroporté (avion, drone) à l’aide d’un télémètre laser. Ils permettent de faire facilement des levés altimétriques très précis.

Principes d'un levé LIDAR

Pour attribuer une altitude et une position au point visé à la surface du sol, le positionnement absolu du drone, de l’avion ou de l’hélicoptère lors de la mesure laser est déterminé grâce aux informations enregistrées conjointement par un GPS (Global Positioning System) et une centrale inertielle. Un tel système peut enregistrer plus de 5 000 mesures chaque seconde, en balayant la surface du sol perpendiculairement à la trajectoire de l’aéronef, ce qui permet de limiter le nombre de lignes de vol. Les données sont ensuite traitées pour produire un fichier de coordonnées (x, y, z). Le traitement des mesures et le filtrage des résultats permettent de distinguer une valeur d'altitude de « terrain nu » (MNT) et une valeur d’altitude de la surface des objets (MNS) comme le toit des bâtiments et des ouvrages d’art, ou encore la cime des arbres. Les fichiers résultants sont cependant lourds et nécessitent des post-traitements importants.


Nuage de points 3D issu d'un levé LIDAR du bâtiment du capitole à Washington DC ; Source : A Complete Guide to LiDAR.


Intérêt des levés LIDAR

Les systèmes laser aéroportés représentent un progrès très sensible pour l’établissement des modèles numériques de terrain, surtout avec le développement rapide des dispositifs embarqués sur des drones. Ils rassemblent en effet trois avantages décisifs:

  • rapidité d’obtention de données 3-D ;
  • bonne précision altimétrique pour beaucoup de milieux ;
  • coût relativement abordable.

Ces éléments les posent en concurrents très sérieux des techniques d’acquisition 3-D par restitution photogrammétrique ou par levés au sol.

Utilisation en hydrologie urbaine

La technologie LIDAR améliore la connaissance du territoire et permet, au delà de la construction de MNT, le développement de nouvelles applications en hydrologie dans des domaines aussi variés que la cartographie des risques naturels, l’analyse des lignes d’écoulements ou l’aménagement urbain. Voir par exemple Utilisation des données LIDAR pour la directive inondation, Utilisation du lidar pour la cartographie des habitats côtiers,

Pour en savoir plus : article de Wikipedia

Outils personnels