S'abonner à un flux RSS
 

Hydrocarbure aromatique polycyclique / HAP (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Polyaromatic Hydrocarbon / PAH

Dernière mise à jour : 25/2/2020

Composé aromatique, comprenant au moins un cycle benzène (anthracène, pyrène, fluorène, etc.).

Problèmes posés par les HAPs

Ces composés posent des problèmes environnementaux, en particulier du fait de leurs propriétés cancérigènes (voir : site le cancer-environnement). Ce risque est cependant difficile à évaluer précisément du fait de la variabilité du comportement des produits. Par exemple, le benzo(a)pyrène, qui contient cinq cycles benzène fusionnés est très dangereux alors que la forme isomérique benzo(e)pyrène ne paraît pas présenter de caractère cancérigène. Il a été suggéré que l’arrangement angulaire des cycles aromatiques, de même que l’importance et la position des groupes alkyles conditionnait la toxicité.

Sources de HAPs

Il existe des sources naturelles d’HAPs (volcans, incendies, biosynthèse) ; cependant, dans les zones urbaines, les sources anthropogéniques prédominent. Elles incluent la production d’énergie, le chauffage, la production industrielle, le trafic automobile. Les HAPs émis dans l’atmosphère se déposent sur le sol, sont transportés par le ruissellement urbain, très vite adsorbés sur les matières en suspension, et aboutissent finalement dans les milieux aquatiques récepteurs.

Concentrations en HAPs dans les eaux et les sédiments

Les concentrations totales en HAPs dans les eaux et dans les sédiments sont beaucoup plus fortes en zones urbaines qu’en zone rurale. On a pu observer des concentrations pouvant atteindre $ 140μg/L $ dans l’eau et $ 120μg/g $ dans les sédiments. Le fluoranthène et le pyrène sont généralement les plus abondants en milieu urbain.

Pour en savoir plus : Les hydrocarbures aromatiques polycycliques

Outils personnels