S'abonner à un flux RSS
 

Bouclier (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Tunneling shield

Dernière mise à jour : 15/4/2020

Partie d'un appareil utilisé pour creuser des tunnels.

Éléments d'historique

A l'origine, les boucliers servaient à étayer les terrains tendres en exploitation minière. Le mot a ensuite été utilisé pour désigner des coques mobiles permettant d'étayer des galeries (voir figure 1), puis pour désigner la partie de certains tunneliers qui permettait d'étayer automatiquement le tunnel au fur et à mesure de l'avancement de son creusement. L'usage de ce mot s'est maintenant étendu, et il désigne aujourd'hui l'ensemble de certains tunneliers (tunnelier à bouclier) utilisés pour forer dans les terrains tendres, voire, par extension, la technique de réalisation des ouvrages souterrains avec ce matériel.

Figure 1 : Le premier système de bouclier constitué d'une plaque métallique qui se déplace au fur et à mesure de l’avancée de la galerie a été mis au point par l’ingénieur français Marc Isambart Brunel pour creuse un tunnel sous La Tamise, à Londres ; Source : Société du Grand Paris.

Fonctionnement d'un tunnelier à bouclier

Ce type de machine réalise de façon cyclique deux actions différentes :

  • des vérins appuyés sur les voussoirs déjà mis en place exerce une poussée sur la tête de coupe et lui permettent d'avancer en forant une longueur correspondant à celle d'un anneau de voussoir ;
  • le tunnelier s'arrête alors de forer et met en place un nouvel anneau de voussoirs pour étayer la partie nouvellement forée ; les verrins s'appuie sur ces nouveaux voussoirs et le cycle recommence.

Pour en savoir plus : Article wikipédia

Outils personnels