S'abonner à un flux RSS
 

Wikigeotech:Carrière Colin

De Wikigeotech
Vue d’ensemble de l’entrée de la carrière (Google street)

La cavité[1] se situe au niveau du coteau Saint André sur la commune de Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher (41).

Sommaire

TYPOLOGIE DU SITE

Plan villiers.bmp

Type de cavité

carrière d’extraction de pierres de taille

Nature des matériaux extraits

Craie de Villedieu[2] (Crétacé) : calcaire crayeux bioclastique et très bioturbé avec des bancs de silex à cassure noire

Cavité visitable

la cavité est visitable par le public en période touristique (gestion par la mairie de Villiers-sur-Loir)

Géométrie de la cavité

extraction sur 4 niveaux (une champignonnière sous-jacente, un niveau proposé et deux niveaux troglodytiques au-dessus)

Propriétaire

Ville de Villiers sur Loir


ETAT DE LA CAVITE

Fractures de versant
bourrage
Piliers reprenant une voûte en porte-à-faux

Existence d’une étude de site/diagnostic

Étude de niveau 2 par le LRPC de Blois en 2008. Cette étude a conduit à la réalisation d’ancrages horizontaux et verticaux au niveau de l’entrée de la cavité et à la limitation du périmètre ouvert à la visite publique (travaux suivis par le LRPC Blois).

Existence de visites de suivi/surveillance

Suivi annuel par un géologue local aboutissant à la réalisation de travaux réguliers de maçonnerie.

Particularité de la cavité

Carrière exploitée par la méthode des chambres et piliers tournés. Existence de hagues et bourrages dans les zones les plus sollicitées mécaniquement. Forte influence du phénomène de décompression (nombreuses fractures de versant observables). D’autres phénomènes sont également constatés : décollement, flexion ou cisaillement (en bordure) de la voûte.

Existence de confortements

  • Ancrages passifs et clous à l’entrée
  • Piliers dans certaines zones (certains sont cassés)

Environnement

  • zone péri-urbaine ;
  • présence de la nappe du Loir à –6 m ;
  • existence d’une rue troglodytique au-dessus de la carrière et d’une champignonnière en activité au niveau inférieur ;
  • carrière à flanc de coteaux.

UNE CAVITÉ REMARQUABLE

La carrière se situe dans une région touristique régionale. La ville de Villiers est très intéressée pour valoriser la partie troglodytique de la cavité. La carrière a fait l’objet d’une visite lors des journées géotechniques de 2008 du Réseau Scientifique et Technique.

La cavité présente d’importantes dégradations qui affectent à la fois les voûtes et les piliers (certaines parties sont sensiblement atteintes) et nécessitent différents confortements (piliers, bourrages, ancrages…). On peut notamment observer l’influence de la décompression liée à la vallée du Loir.


Sur les photos ci-dessus, on observe respectivement de gauche à droite : un pilier écrasé en forme de diabolo, un pilier de renforcement en maçonnerie, et un pilier en maçonnerie trop sollicité

REFERENCES

  1. LRPC BLOIS (2011). Fiche carrière remarquable : Carrière Colin. Plan National cavité Souterraine. Action 6 de la Convention DGPR-Ifsttar 2011
  2. J.-M. LORRAIN (1971). Esquisse géologique et Géotechnique de la région Centre. Bull. liaison des P.et Ch. n°55. Oct-Nov.1971. Réf. 1088.
Outils personnels