S'abonner à un flux RSS
 

Wikibardig:Qualités requises et traitement de la fondation

De Wikigeotech

Sommaire


Qualités requises et traitement de la fondation

Les problèmes potentiels sont de trois ordres : déformabilité, résistance, étanchéité. Si le sol est trop déformable, les tassements sous le poids de l’ouvrage et ensuite les mouvements sous la poussée horizontale seront difficilement supportés par la structure monolithique d’un barrage poids, même équipé de joints, d’où un risque de fissures anarchiques ; cela exclut pratiquement les fondations non rocheuses, voire même les roches faibles (craies, marnes), sauf cas d’ouvrages modestes.

Dans les fondations rocheuses, la résistance mécanique est la plupart du temps limitée par la présence de discontinuités, comme des failles ou des joints, qui découpent le massif en blocs ; les discontinuités les plus dangereuses sont celles qui sont remplies par des produits argileux de décomposition de la roche, car la résistance au cisaillement de ces joints est celle de leur remplissage ; c’est la raison pour laquelle les reconnaissances géotechniques doivent pouvoir identifier à coup sûr la présence de surfaces de faiblesse en fondation, surtout celles orientées horizontalement ou peu inclinées, et pouvant donc déboucher sur l’aval. Il n’existe pas de moyen économique d’améliorer sensiblement les propriétés mécaniques des fondations rocheuses ; c’est la raison pour laquelle on décape la partie superficielle, souvent de moindre qualité, jusqu’à une profondeur permettant de trouver un appui satisfaisant ; la profondeur varie de 1 à 10 m (ou plus) selon le gradient de qualité et la taille du barrage. De telles excavations sont effectuées à l’explosif de manière contrôlée, c’est-à-dire avec une maille serrée, des charges limitées, et un pré-découpage périphérique afin de ne pas endommager la roche laissée en place (CARRERE, 1994).

Références

Carrere A. (1994). Barrages. Techniques de l’ingénieur, traité de construction.

Degoutte G., Mercklé S., 2014 – Cours ISBA (Institut Supérieur du Béton Armé) – Chapitre 5 – Barrages poids.

Ministère de l’agriculture, Direction de l’aménagement (1977). Techniques des barrages en aménagement rural. 325p., réédition 1989.

Peyras L., Boissier D. & Carvajal C. (2010). Analyse de risques et fiabilité des barrages, application aux barrages poids en béton.


Pour plus d'information sur l'auteur : INRAE - UMR RECOVER - Equipe G2DR


Le créateur de cet article est INRAE - UMR RECOVER - Equipe G2DR
Note : d'autres personnes peuvent avoir contribué au contenu de cet article, [Consultez l'historique].

  • Pour d'autres articles de cet auteur, voir ici.
  • Pour un aperçu des contributions de cet auteur, voir ici.
Outils personnels