S'abonner à un flux RSS
 

Wikibardig:GEMAPI : Les fonctions de la ripisylve

De Wikigeotech

Sommaire


La ripisylve joue un rôle essentiel dans l’équilibre d’un écosystème et son efficacité dépend de nombreux facteurs. Elle entretient des relations étroites avec la rivière et remplit de multiples fonctions, dont les principales sont :

  • Les fonctions biologiques (richesse de la biodiversité, capacité épuratrice…);
  • Les fonctions mécaniques et hydrauliques (maintien des berges, dissipation de l’énergie…);
  • Les fonctions socio-économiques (bois de chauffage, promenade …).

Les fonctions biologiques / écologiques

Le long des cours d’eau, les zones riveraines abritent des communautés végétales et animales très diversifiées. Cette diversité provient de la variété des conditions de milieux (secs ou humides) et de la structure composite de la végétation (âges divers, lianes, bois morts, densité…). La ripisylve permet la réalisation de 3 fonctions essentielles.

Accomplissement du cycle biologique

Un tiers des vertébrés (poissons, batraciens, reptiles, oiseaux et mammifères) dépendent étroitement de ces milieux pour accomplir leur cycle biologique (Lévêque, 1998).

Cette végétation procure un habitat essentiel à de nombreuses espèces animales, par exemple les insectes, dont une partie du cycle de vie se déroule dans l’eau. Ainsi dans les arbres creux, les branches hautes, les interstices des racines, la faune trouve des caches et des abris, l’alimentation nécessaire (baies, débris végétaux, insectes…) et des lieux de reproduction.

La végétation riveraine sert aussi d’habitat de reproduction à certaines espèces de poissons, elle fournit à la faune aquatique de la nourriture et des zones d’abri contre les prédateurs.


FonctionsRipisylve - Photo1.jpg
Martin pécheur /www. encrypted-tbn2.gstatic.com

Epuration des eaux

Les ripisylves participent à l’amélioration de la qualité des eaux. C'est dans ce contexte que l’on reconnaît le mieux leur mission d'écotone : zone tampon, interface entre la plaine alluviale et le cours d'eau. La ripisylve joue alors le rôle de filtre entre le bassin versant et la rivière.

En absorbant les éléments minéraux nécessaires à leur croissance, les végétaux de la berge éliminent une part considérable de substances polluantes issues de l’agriculture (traitement des cultures par les engrais, les rejets des lisiers issus de l’élevage d’animaux) qui transitent vers les cours d’eau par ruissellement ou infiltration. Il s’agit notamment du surplus de nitrates (NO3) facilement transportable par les eaux de ruissellement ce qui entraîne son passage dans le cours d’eau.


FonctionsRipisylve - Schema2.png
Fonction épuratrice de la ripisylve © P.Di Maiolo


L’efficacité de cette filtration est liée à la capacité d’absorption par le système racinaire. Cette efficacité est aussi liée, à la pente du lit du cours d’eau et la qualité du sol. Le tableau suivant indique le taux de réduction du NO3 (99% au maximum) en fonction de la largeur en mètre de la zone de ripisylve et selon le type d’étude.


Milieux étudies Couvert végétal Entrée N-NO3 en mg/l Sortie N-NO3 en mg/l Largeur en m Réduction Auteurs
Zone riveraine Ripisylve 2 à 6 0,5 25 68% Lowrance et al., 1984
Bassin versant Ripisylve 4,45 0,94 19 93% Peterjohn et Correl, 1984
Bassin versant Ripisylve 7,4 0,76 50 99% Peterjohn et Correl, 1984
Zone riveraine Ripisylve 7,9 0,1 47 98% Jacobs et Gilliam, 1985
Zone riveraine Ripisylve 7,3 0,1 16 93% Jacobs et Gilliam, 1985
Zone riveraine Végétation de rive 16 8 19 50% Schnabel, 1986
Zone riveraine Ripisylve/Marais 5,9 0,2 16 99% Cooper et Thomsen, 1988
Zone riveraine Aulnaie 3,5 0,5 10 70% Pinay et Labroue, 1986
Bassin versant Ripisylve 0,36 0,23 10 à 60% Cooper, 1990
Bassin versant Ripisylve 0,36 0,13 90% Cooper, 1990
Bras mort Végétation de rive 10,5 0,5 99% Fustec et al. , 1991
Zone riveraine Forêt alluviale 2 à 15 0 18 à 40 100% Sanchez - Perez, 1992
Zone riveraine Peupliers 3 à 9 0 5 100% Haycock et Pinay, 1993
Zone riveraine Prairies 3 à 11 0 à 1 17 84% Haycock et Pinay, 1993
Zone riveraine Ripisylve 8 0,4 60 95% Jordan et al. , 1993
Zone riveraine Ripisylve,peupleraie, prairie humide 8 à 23 0 à 10 50 à 380 10 à 98% Ruffinoni, 1994

Taux d’efficacité de l’épuration du nitrate par les zone riveraines / www.sylvamed.fr

Régulation thermique et brise vent

Sur un cours d’eau de faible largeur, l’ombrage contribue à freiner le développement d’herbiers, à réguler la température qui agit sur les besoins physiologiques, les cycles biologiques, la concentration en gaz dissous… et permet de réguler le phénomène d’eutrophisation.

En réduisant la force des vents, la présence végétale contribue également à la diminution de l’érosion causée par les vents sur le sol et augmente la protection végétale contre l’arrachement d’arbres par le vent.

Les fonctions mécaniques et hydrauliques

protection des berges contre l’érosion

L’enracinement en profondeur des arbres et des arbustes composant la ripisylve permet le maintien des berges. Les racines des arbres fixent les berges, limitant ainsi l’érosion.


FonctionsRipisylve - Schema3.png La ripisylve protège les berges de l’érosion / 3rivieres.fr

Fonction inertielle « effet éponge »

En accueillant de grandes quantités d'eau pendant les crues, les boisements alluviaux ralentissent les déplacements de l'onde de crue, freinent le ruissellement et le lessivage des sols. La présence de ripisylves permet de réguler la ressource en eau en période de sécheresse, servir de réservoirs transitoires capables de stocker les surplus d'eau de la rivière et les restituer lentement.

Les fonctions socio-économiques

Jadis, le complément de revenus (menuiserie, chauffage, fourrage, manches d’outils, etc.) que pouvait apporter la ripisylve était appréciable. De nos jours cette zone est avant tout un lieu de loisirs.

La présence d’une végétation arborée et herbacée en bordure des cours d’eau contribue à l’attractivité et à la qualité du paysage fluvial.


Fonction économique

Les ripisylves sont productrices de bois de chauffage, de « bois » pour la vannerie…

Le tableau ci-dessous indique les prix du bois pour le 1er trimestre 2015 en fonction de sa qualité, de l’essence.


ESSENCE QUALITÉ PRIX HT SUR PIED
/ Papeterie 5 à 10 euros / stère
/ Bois de chauffage 9 à 16 euros / stère
Châtaignier Piquet 7 à 11 euros / stère
Châtaignier Parquet (diamètre > 15) 6 à 10 euros / stère
Châtaignier Billons sciage (diamètre > 22) 12 à 25 euros / stère
Chêne Traverse 18 à 40 euros / m3
Chêne Charpente 40 à 80 euros / m3
Chêne Menuiserie 90 à 150 euros / m3
Chêne Ébénisterie - Merrain 150 à 350 euros / m3
Peuplier Élagué 34 à 42 euros / m3
Peuplier Non élagué 15 à 20 euros / m3
Pin maritime 0,5 à 1 m3 18 à 30 euros / m3
Pin maritime + de 1 m3 25 à 38 euros / m3
Pin laricio 0,5 à 1 m3 25 à 40 euros / m3
Pin laricio + de 1 m3 35 à 55 euros / m3
Douglas 0,5 à 1 m3 25 à 55 euros / m3
Douglas + de 1 m3 50 à 75 euros / m3

Extrait du guide « vendre son bois » du C.R.P.F.


Amélioration de la qualité de vie

Les ripisylves améliorent le cadre de vie (qualité paysagère) mais aussi contribuent à développer les activités récréatives (canoé kayak, pêche, promenade…)


FonctionsRipisylve - Photo2.jpg Descente en canoé kayak / www.canoe-rocheserviere.fr


Références

Blondel, J (2003). "L'avifaune des ripisylves méditerranéennes." Forêt méditerranéenne.

Chabannon, A. (2003) "La valorisation du bois dans le cadre de la restauration et de l'entretien de ripisylve: Le Tech dans les Pyrénées Orientales." Forêt méditerranéenne.

Lévêque, C. "Biodiversity and management of inland aquatic ecosystems." Revue des Sciences de l'Eau (France) (1998).

http://syndicat-cisse.fr/wp-content/uploads/2015/07/V%C3%A9g%C3%A9tation-des-berges.pdf


Image-retour-Visite Guidée.png Pour revenir au menu « Visite guidée »


Pour plus d'information sur l'auteur : Irstea - UR RECOVER - Equipe G2DR



Le créateur de cet article est Irstea - UR RECOVER - Equipe G2DR
Note : d'autres personnes peuvent avoir contribué au contenu de cet article, [Consultez l'historique].

  • Pour d'autres articles de cet auteur, voir ici.
  • Pour un aperçu des contributions de cet auteur, voir ici.
Outils personnels