S'abonner à un flux RSS
 

Azote total Kjeldahl / NTK (HU)

De Wikigeotech

Traduction anglaise : Total Kjeldahl nitrogen / TKN

Dernière mise à jour : 8/7/2020

L’azote total Kjeldahl, noté NTK, représente l’ensemble des formes réduites de l’azote contenues dans les eaux, c’est-à-dire la somme de l’azote organique et de l’azote ammoniacal (ce qui exclut les nitrites et les nitrates).

Éléments d'historique

La dénomination provient des travaux du Danois G.C.T. Kjeldahl qui a établi la méthode de dosage correspondante en 1883 lorsqu'il travaillait pour les laboratoires de la brasserie Carlsberg à déterminer la quantité de protéines présentes dans les céréales utilisées pour brasser la bière...

Méthode de détermination

La méthode de détermination implique de minéraliser la matière organique en convertissant les composés organiques de l'azote (acides aminés, polypeptides, protéines) présents dans l'échantillon en sels d'ammonium. La décomposition est obtenue avec de l'acide sulfurique, du sulfate de potassium et un catalyseur de sulfate de mercure dans un flacon Kjeldahl. L'ammoniac est éliminée par distillation et dosée colorimétriquement ou par titrage avec de l'acide. En France, la norme AFNOR T-90.110 indique les protocoles à suivre pour doser l'azote Kjeldhal, exprimé en mg/L de N.

Outils personnels