S'abonner à un flux RSS
 

Nappe (HU)

De Wikigeotech
Version du 19 septembre 2019 à 10:35 par (discuter)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Water table

En hydrologie, ce terme désigne toute étendue d'eau souterraine ou superficielle. Avec les lacs (naturels ou artificiels) et les glaciers, les nappes constituent les principales réserves d’eau mobilisables pendant les périodes de temps sec. Ce sont en particulier souvent les nappes qui assurent les débits d’étiage des cours d’eau (en dehors des zones de montagnes). Les nappes sont particulièrement exposées aux pollutions venant de la surface (Voir Qualité des eaux souterraines). Dans le cas d'utilisation de techniques d'infiltration (puits d'infiltration, bassins d'infiltration, tranchées d’infiltration, etc.) une attention particulière devra être portée à ce problème. La protection des nappes utilisées pour la production d'eau destinée à la consommation humaine fait l'objet d'une règlementation particulière qui définit entre autre les limites des périmètres de protection à l'intérieur desquels un grand nombre d'activités sont interdites. En ville, les nappes sont les principales responsables des infiltrations d'eaux claires parasites à l'intérieur des systèmes d'assainissement soit parce que le réseau est installé dans la zone saturée et qu'il sert de drain, soit du fait de la formation de nappes perchées dues à la perméabilité plus grande des matériaux utilisés pour remblayer les tranchées où les conduites sont installées.

Outils personnels