S'abonner à un flux RSS
 

Méandre (HU) : Différence entre versions

De Wikigeotech
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
Les méandres se développent naturellement dès que le courant est suffisant pour éroder les berges. Les forces centrifuges exercent en effet une pression sur la partie extérieure de la courbe et contribuent ainsi à l’éroder davantage alors que la vitesse réduite de l’eau sur la partie intérieure favorise le dépôt des sédiments.  
 
Les méandres se développent naturellement dès que le courant est suffisant pour éroder les berges. Les forces centrifuges exercent en effet une pression sur la partie extérieure de la courbe et contribuent ainsi à l’éroder davantage alors que la vitesse réduite de l’eau sur la partie intérieure favorise le dépôt des sédiments.  
  
En beaucoup d’endroits les endiguements ou les rectifications du lit ont conduit à supprimer un grand nombre de méandres ce qui à fortement altéré la qualité des habitats et la géodynamique des cours d’eau. Différents programmes sont en cours pour restaurer la dynamique fluviale, par exemple sur le Rhône (voir ''figure 1'').
+
En beaucoup d’endroits les endiguements ou les rectifications du lit ont conduit à supprimer un grand nombre de méandres ce qui à fortement altéré la qualité des habitats et la géodynamique des cours d’eau. Différents programmes sont en cours pour restaurer la dynamique fluviale, par exemple sur le Rhône (voir ''Figure 1'').
  
 
[[File:méandre.JPG|600px|center|thumb|<center>''<u>Figure 1</u> : Méandre de la Malourdie (Chautagne avant restauration ; <u>source</u> [http://restaurationrhone.univ-lyon1.fr/index.php?action=presentation&do=presentation Projet de restauration du Rhône].''</center>]]
 
[[File:méandre.JPG|600px|center|thumb|<center>''<u>Figure 1</u> : Méandre de la Malourdie (Chautagne avant restauration ; <u>source</u> [http://restaurationrhone.univ-lyon1.fr/index.php?action=presentation&do=presentation Projet de restauration du Rhône].''</center>]]
  
 
[[Catégorie:Les_cours_d'eau_et_la_ville_(HU)]]
 
[[Catégorie:Les_cours_d'eau_et_la_ville_(HU)]]

Version du 13 février 2020 à 12:49

Traduction anglaise : Meander

Dernière mise à jour : 30/1/2020

En hydrologie, un méandre désigne une sinuosité prononcé d’un fleuve ou d’une rivière.

Les méandres se développent naturellement dès que le courant est suffisant pour éroder les berges. Les forces centrifuges exercent en effet une pression sur la partie extérieure de la courbe et contribuent ainsi à l’éroder davantage alors que la vitesse réduite de l’eau sur la partie intérieure favorise le dépôt des sédiments.

En beaucoup d’endroits les endiguements ou les rectifications du lit ont conduit à supprimer un grand nombre de méandres ce qui à fortement altéré la qualité des habitats et la géodynamique des cours d’eau. Différents programmes sont en cours pour restaurer la dynamique fluviale, par exemple sur le Rhône (voir Figure 1).

Figure 1 : Méandre de la Malourdie (Chautagne avant restauration ; source Projet de restauration du Rhône.
Outils personnels