S'abonner à un flux RSS
 

Le Rhône en 100 questions : 10-04 Quelles relations entre les villes et le Rhône ?

De Wikigeotech
Version du 27 novembre 2012 à 11:37 par Admin60 (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
le rhone en 100 questions multi579
Cette page fait partie du deuxième chapitre: "Le fonctionnement du fleuve", de l'ouvrage '"Le Rhône en 100 questions'", une initiative de la ZABR avec l'appui de toute l'équipe du Graie et soutenue par les instances qui ont en charge la gestion du fleuve.


Un véritable chapelet urbain de petites et moyennes villes s’égrène le long du Rhône à l’aval de Lyon dont l’agglomération domine l’ensemble de la vallée. Quels sont les liens qui unissent le Rhône et les villes ?

les villes du rhone a l aval de lyon


Le fleuve est un milieu contraignant. Depuis la fin du XVIIIe siècle, le Rhône a fait l’objet d’une artificialisation via l’édification des quais et des digues. Les rives ont ainsi été stabilisées par plusieurs siècles d’aménagement, mais les inondations se répètent, comme dans le quartier arlésien du Trébon, inondé en décembre 2003.
La présence du Rhône est donc une des fortes composantes de l’organisation spatiale des villes.












Quelles sont les fonctions urbaines maintenues à l’époque contemporaine ?


l inondation du quartier du trebon arles decembre 2003
Si certaines fonctions ont disparu telle la fonction défensive, le Rhône formant une douve naturelle, d’autres perdurent. La fonction logistique s’est modifiée. Le transport de marchandises a connu son apogée relative au milieu du xixe siècle avant de décliner. Handicapé par les aléas naturels (forte pente, basses eaux, englacement, crues), il a été concurrencé par le rail (ligne Paris Lyon-Marseille) et la route (RN 7 puis A7 implantées sur les berges du fleuve à Vienne et Valence). Initialement au coeur des villes, les ports marchands ont été déplacés en périphérie, comme le port de Valence qui a déménagé à Portes-Lès-Valence.

Certains ports se tournent vers les conteneurs (Lyon, Valence), ouvrant une nouvelle voie pour le transport rhodanien qui redécouvre la croissance. Le Rhône continue d’alimenter les villes en eau, et les établissements industriels sont implantés de manière irrégulière. L’énergie hydraulique, qui servait auparavant au fonctionnement des moulins-bateaux, est aujourd’hui valorisée par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et Électricité de France (EDF) pour les barrages hydroélectriques. Un certain nombre se trouve au droit de villes, comme Reventin-Vaugris au sud de Vienne.






Quelles sont les fonctions urbaines réactivées ?


le pont a haubans sur le rhone entre tarascon et beaucaire
Les enjeux actuels du Rhône urbain résident dans la possibilité de transformer la contrainte fluviale en atout.
  • Le Rhône dispose d’un patrimoine d’ouvrages d’art : les ponts (pont Saint-Bénézet à Avignon, construit par les frères pontifes en 1192, le pont à haubans de Tarascon inauguré en 2000), les quais, les digues (digue de la Banquette de Beaucaire) et les ouvrages de la CNR.
  • Le Rhône aménagé a permis le développement du tourisme sur le fleuve. Les paquebots-hôtels font halte au droit des villes et alimentent ainsi le tourisme urbain. À Avignon, les croisiéristes accostent le long des allées de l’Oulle. Les villes soignent leurs appontements, comme à Arles. Elles sont conscientes de la valeur économique de cette manne touristique. Le Rhône est un espace de loisir pour les sports nautiques (joutes, planche à voile, navigation de plaisance). Des ports de plaisance sont aménagés, comme celui de Valence.
  • Dans le cadre de l’essor des préoccupations environnementales, le fleuve offre un espace de nature au sein des villes ; il est attractif pour le développement de banlieues résidentielles, comme à Guilherand-Granges (07) en face de Valence ou à Villeneuve-lès-Avignon (30). Les berges accueillent des équipements récréatifs, comme des terrains de sport à Beaucaire. À Lyon, sont lancées des opérations d’urbanisme privilégiant les fonctions de services, de loisirs et la convivialité. Les berges du Rhône qui servaient de parkings ont été récemment transformées en un parc urbain doté de voies piétonnes et cyclables.
vue des quais du rhone a lyon

Ces réaménagements, qui concernent essentiellement la ville de Lyon, participent au façonnage d’une nouvelle image de marque des berges urbaines rhodaniennes.




Ce qu’il faut retenir


Le Rhône est un fleuve urbanisé dans la traversée des villes. Ses contraintes naturelles ont suscité la réalisation d’aménagements urbains, notamment pour lutter contre les inondations.
Le fleuve conserve certaines fonctions urbaines spécifiques : alimentation en eau, énergie, transport. D’autres sont revalorisées par les villes : loisirs, tourisme, cadre paysager.
Différentes fonctions coexistent ainsi sur les rives, la société imprimant sur son fleuve ses évolutions.



question précédente |retour au sommaire | question suivante


Outils personnels