S'abonner à un flux RSS
 

Le GASP : Différence entre versions

De Wikigeotech
 
(17 révisions intermédiaires par un utilisateur sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
'''Le GASP : de sa création en 2005 à aujourd'hui'''
  
Le GASP (Groupe d’Appui aux Services de Prévision des crues) a été créé fin 2005. Sa vocation est de regrouper les ingénieurs et techniciens des 8 Cete et du Cetmef qui interviennent pour le réseau de la prévision des crues et de l'hydrométrie (dit PC&H, à savoir SCHAPI, SPC, DREAL). Le CETE Méditerranée en assure l'animation et organise chaque année les Rencontres du GASP, le tout sous pilotage SCHAPI.  
+
Le '''GASP''' (Groupe d’Appui aux Services de Prévision des crues et d'hydrométrie) a été créé fin 2005. Sa vocation initiale était de regrouper les ingénieurs et techniciens des 8 CETE et du CETMEF qui intervenaient pour le réseau de la prévision des crues et de l'hydrométrie (PC&H), à savoir SCHAPI, SPC, DREAL. Le CETE Méditerranée, devenu '''Cerema Méditerranée''' en 2014, en assure l'animation et organise chaque année les Rencontres du GASP, en collaboration avec le Cerema Eau Mer et Fleuves (ex-CETMEF).  
  
La genèse : du PAS au GASP.
+
'''La genèse : du PAS au GASP''' <br>
En 2005, le Ministère de l'Équipement a lancé des « Plans d’Actions Structurantes », dont le PAS Inondations, qui visait entre autres, à préparer le RST à répondre aux besoins du SCHAPI et des SPC, structures récemment créées au Ministère de l'Écologie.  
+
En 2005, le Ministère de l'Équipement a lancé des « Plans d’Actions Structurantes », dont le PAS Inondations, qui visait entre autres, à préparer le RST "équipement" à répondre aux besoins du SCHAPI et des SPC, structures récemment créées au Ministère de l'Écologie.  
Le CETMEF (Patrick Chassé) a sollicité les CETE Normandie-Centre, Sud-Ouest, Lyon, Méditerranée et le Cetmef, pour recenser les agents volontaires et disponibles pour suivre des formations sur la prévision des crues. Ces formations ont été assurées par le CETE Méditerranée (Patrick Fourmigué) et en novembre 2005, est née l'idée de créer le GASP « Groupe d’Appui aux Services de Prévision ».  
+
Le CETMEF (Patrick Chassé) a sollicité les CETE Normandie-Centre, Sud-Ouest, Lyon, Méditerranée, pour recenser les agents volontaires et disponibles pour suivre des formations sur la prévision des crues, assurées par le CETE Méditerranée (Patrick Fourmigué). En novembre 2005, naît l'idée de créer le GASP « Groupe d’Appui aux Services de Prévision ». Fin 2006, le CETMEF se rapproche du SCHAPI, dirigé par Jean-Michel Tanguy, qui fait part de l'intérêt de nombreux SPC pour des interventions d'études des membres du GASP. Pour répondre à la demande, trois CETE supplémentaires (Est, Ouest, Île de France) intègrent le GASP en 2007. Le CETE Nord-Picardie rejoindra le GASP en 2009.  
  
La croissance progressive du GASP
+
'''Une croissance soutenue et diversifiée des actions''' <br>
Fin 2006, le CETMEF se rapproche du SCHAPI, dirigé par J-M Tanguy, qui fait part de l'intérêt de nombreux SPC pour des interventions d'études des membres du GASP. Pour répondre à la demande, trois CETE supplémentaires (Est, Ouest, Île de France) sont formés et intègrent le GASP en 2007. Le CETE Nord-Picardie rejoindra le GASP en 2009.
+
Le montant des études commandées au GASP par le SCHAPI a rapidement progressé, pour passer d'une moyenne de 200 k€ sur la période 2006-2008 à plus de 900 k€ sur les années 2011-2012.
+
Pour faire vivre ce groupe "métier" et pouvoir échanger sur les pratiques, le CETE Méditerranée organise les Rencontres Annuelles du GASP, sous le pilotage du SCHAPI (Bruno Janet). Depuis 2009, ces rencontres se tiennent sur deux jours, pour satisfaire les besoins croissants d'information et d'échange. Elles associent l'Irstea et l'Ifsttar, ce qui permet de fructueux échanges entre recherche, méthodologie, étude appliquée et terrain.
+
  
Les Rencontres du GASP : 3 objectifs
+
Le montant des études commandées au GASP par le SCHAPI a rapidement progressé, pour passer d'une moyenne de 200 k€ sur la période 2006-2008 à près de 1 000 k€ ces dernières années.
· Permettre au SCHAPI d'informer les agents du GASP sur les actualités du réseau de la prévision des crues et de l'hydrométrie, à la fois sur les aspects organisationnel et technique
+
Pour faire vivre ce groupe "métier" et pouvoir échanger sur les pratiques, le Cerema Méditerranée organise les Rencontres Annuelles du GASP, en étroit partenariat avec le SCHAPI (Bruno Janet). Depuis quelques années, ces rencontres associent aussi Irstea et Ifsttar, ce qui permet de fructueux échanges entre recherche, méthodologie, étude appliquée et terrain. Les interventions se sont élargies aux demandes des unités d'hydrométrie, le SCHAPI et les SPC ayant pris conscience de l'importance de la qualité des courbes de tarage et de leur extrapolation en hautes eaux, pour leur modèles de prévision de crue, tant pluie-débit que débit-débit.
· faire le point sur l'avancement des études réalisées par les CETE pour les SPC et le SCHAPI
+
 
· échanger sur des thèmes techniques, à partir de présentations de membres du GASP
+
'''Les Rencontres du GASP : 3 objectifs'''·<br>
Les 7° Rencontres du GASP se sont tenues en février 2013.
+
 
La prochaine est prévue fin 2013 pour faire le point avant l'intégration des 8 CETE et du Cetmef dans le Cerema, au 1° janvier 2014.
+
Une vingtaine d'ingénieurs et techniciens se réunissent une fois par an pour :
 +
* donner l'occasion au SCHAPI de rencontrer les membres du GASP et les informer sur les actualités du réseau PC&H, à la fois sur les aspects tant organisationnels que techniques,
 +
* faire le point sur les études réalisées par les différentes directions du Cerema pour le réseau PC&H et orienter les actions à venir,
 +
* échanger sur des thèmes techniques, à partir de présentations de membres du GASP
 +
Après une décennie de journées GASP tenues au Ministère à Paris, place à la déconcentration !
 +
Après Aix-en Provence en 2018, le Cerema accueille, à Nancy, les 25 et 26 juin 2019, les 12° Rencontres du GASP.<br>
  
  

Version actuelle en date du 20 mai 2019 à 14:50

Le GASP : de sa création en 2005 à aujourd'hui

Le GASP (Groupe d’Appui aux Services de Prévision des crues et d'hydrométrie) a été créé fin 2005. Sa vocation initiale était de regrouper les ingénieurs et techniciens des 8 CETE et du CETMEF qui intervenaient pour le réseau de la prévision des crues et de l'hydrométrie (PC&H), à savoir SCHAPI, SPC, DREAL. Le CETE Méditerranée, devenu Cerema Méditerranée en 2014, en assure l'animation et organise chaque année les Rencontres du GASP, en collaboration avec le Cerema Eau Mer et Fleuves (ex-CETMEF).

La genèse : du PAS au GASP
En 2005, le Ministère de l'Équipement a lancé des « Plans d’Actions Structurantes », dont le PAS Inondations, qui visait entre autres, à préparer le RST "équipement" à répondre aux besoins du SCHAPI et des SPC, structures récemment créées au Ministère de l'Écologie. Le CETMEF (Patrick Chassé) a sollicité les CETE Normandie-Centre, Sud-Ouest, Lyon, Méditerranée, pour recenser les agents volontaires et disponibles pour suivre des formations sur la prévision des crues, assurées par le CETE Méditerranée (Patrick Fourmigué). En novembre 2005, naît l'idée de créer le GASP « Groupe d’Appui aux Services de Prévision ». Fin 2006, le CETMEF se rapproche du SCHAPI, dirigé par Jean-Michel Tanguy, qui fait part de l'intérêt de nombreux SPC pour des interventions d'études des membres du GASP. Pour répondre à la demande, trois CETE supplémentaires (Est, Ouest, Île de France) intègrent le GASP en 2007. Le CETE Nord-Picardie rejoindra le GASP en 2009.

Une croissance soutenue et diversifiée des actions

Le montant des études commandées au GASP par le SCHAPI a rapidement progressé, pour passer d'une moyenne de 200 k€ sur la période 2006-2008 à près de 1 000 k€ ces dernières années. Pour faire vivre ce groupe "métier" et pouvoir échanger sur les pratiques, le Cerema Méditerranée organise les Rencontres Annuelles du GASP, en étroit partenariat avec le SCHAPI (Bruno Janet). Depuis quelques années, ces rencontres associent aussi Irstea et Ifsttar, ce qui permet de fructueux échanges entre recherche, méthodologie, étude appliquée et terrain. Les interventions se sont élargies aux demandes des unités d'hydrométrie, le SCHAPI et les SPC ayant pris conscience de l'importance de la qualité des courbes de tarage et de leur extrapolation en hautes eaux, pour leur modèles de prévision de crue, tant pluie-débit que débit-débit.

Les Rencontres du GASP : 3 objectifs·

Une vingtaine d'ingénieurs et techniciens se réunissent une fois par an pour :

  • donner l'occasion au SCHAPI de rencontrer les membres du GASP et les informer sur les actualités du réseau PC&H, à la fois sur les aspects tant organisationnels que techniques,
  • faire le point sur les études réalisées par les différentes directions du Cerema pour le réseau PC&H et orienter les actions à venir,
  • échanger sur des thèmes techniques, à partir de présentations de membres du GASP

Après une décennie de journées GASP tenues au Ministère à Paris, place à la déconcentration ! Après Aix-en Provence en 2018, le Cerema accueille, à Nancy, les 25 et 26 juin 2019, les 12° Rencontres du GASP.



Le créateur de cet article est Patrick Fourmigue
Note : d'autres personnes peuvent avoir contribué au contenu de cet article, [Consultez l'historique].

  • Pour d'autres articles de cet auteur, voir ici.
  • Pour un aperçu des contributions de cet auteur, voir ici.
Outils personnels