S'abonner à un flux RSS
 

Incinération des boues (HU)

De Wikigeotech
Version du 29 mai 2020 à 09:20 par Marie Caouissin (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Sludge incineration

Dernière mise à jour : 17/2/2020

L'incinération des boues de station d'épuration est une technique permettant une élimination complète de l'eau interstitielle et la destruction des matières organiques contenues dans les boues, par combustion à des températures variant de 750 à 950 °C selon le type de four utilisé.

Différents types de fours

Les principaux types de fours utilisés sont :

  • les fours sécheurs rotatifs,
  • les fours à soles multiples étagées avec ou sans pyrolyse,
  • les fours à lit fluidisé.

Devenir des produits d'incinération

Le résidu final est constitué de cendres où se trouvent concentrés certains produits toxiques tels que les métaux lourds ou des oxydes. Les cendres doivent donc faire l'objet d'un conditionnement éventuel spécifique avant d'être stockées en centre d'enfouissement technique. Par ailleurs, les fumées produites doivent également être traitées pour réduire les rejets dans l'environnement.

Préparation des boues avant incinération

Avant incinération, les boues épaissies sont soumises, dans la plupart des cas, à une déshydratation mécanique classique pour des raisons économiques, la déshydratation mécanique étant moins couteuse que l'évaporation. Si la teneur en eau des boues est comprise entre 60 et 70% pour un rapport MVS/MES de l'ordre de 70%, l'énergie fournie par la combustion des matières organiques des boues est suffisante pour évaporer l'eau et il y a auto-combustion. Dans les autres cas, il faut recourir à un apport extérieur de calories. Une autre possibilité consiste à introduire les boues, même peu déshydratées, dans une installation de traitement des ordures ménagères.

Outils personnels