S'abonner à un flux RSS
 

Circulaire (HU) : Différence entre versions

De Wikigeotech
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Circular, Minute''
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Circular, Minute''
  
« Dans l'administration de l’État français, une
+
<u>Dernière mise à jour</u> : 19/4/2020
circulaire est une consigne sur le fond ou la procédure du service, rédigée par
+
un chef de service à l'attention de ses subordonnés, et en règle générale, par
+
un ministère (circulaire ministérielle) ou par plusieurs (circulaire
+
interministérielle) à l'attention des services déconcentrés qui auront à
+
l'appliquer. Depuis l'arrêt du Conseil d'État Duvignères de 2002, la
+
distinction traditionnelle règlementaire/interprétative a été remplacée par une
+
nouvelle distinction : impérative/non impérative.
+
  
* les circulaires non impératives sont celles qui se bornent à donner une interprétation d'un texte de loi ou de règlement de l'échelon supérieur, afin que ce texte soit appliqué de manière uniforme sur le territoire. Il s'agit de pures recommandations.
+
En droit administratif une circulaire est une note d'organisation interne à un service émise par le fonctionnaire qui en assure la direction (Circulaire ministérielle, Circulaire interministérielle, Circulaire Préfectorale, ...).
  
* au contraire, les circulaires impératives introduisent de nouvelles règles de Droit ; et elles seules sont susceptibles de faire grief, et donc, faire l'objet de recours pour excès de pouvoir. »
+
==Portée des circulaires==
  
<u>Source</u> : Wikipédia
+
Normalement les circulaires ne s'adressent pas aux usagers et ne peuvent faire l'objet d'un recours contentieux. La situation n'est cependant pas aussi simple et ([https://fr.wikipedia.org/wiki/Circulaire_(droit) Wikipédia]), il existe une distinction entre les circulaires impératives et les circulaires non impératives :
 +
* ''les circulaires non impératives sont celles qui se bornent à donner une interprétation d'un texte de loi ou de règlement de l'échelon supérieur, afin que ce texte soit appliqué de manière uniforme sur le territoire. Il s'agit de pures recommandations.''
 +
* ''au contraire, les circulaires impératives introduisent de nouvelles règles de Droit ; et elles seules sont susceptibles de faire grief, et donc, faire l'objet de recours pour excès de pouvoir.'' »
  
Dans le domaine de l’assainissement
+
==Les circulaires dans le domaine de l'assainissement==
certaines circulaires sont devenues célèbres, et en particulier la circulaire
+
 
générale 1333 parue en 1949 qui préconisait l’utilisation de la formule de
+
Dans le domaine de l’assainissement certaines [[Instruction technique (HU)|circulaires sont devenues célèbres]], et en particulier la circulaire générale 1333 parue en 1949 qui préconisait l’utilisation de la [[Caquot (méthode de) (HU)|formule de Caquot]].
Caquot.
+
  
 
[[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]
 
[[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]

Version du 19 avril 2020 à 10:38

Traduction anglaise : Circular, Minute

Dernière mise à jour : 19/4/2020

En droit administratif une circulaire est une note d'organisation interne à un service émise par le fonctionnaire qui en assure la direction (Circulaire ministérielle, Circulaire interministérielle, Circulaire Préfectorale, ...).

Portée des circulaires

Normalement les circulaires ne s'adressent pas aux usagers et ne peuvent faire l'objet d'un recours contentieux. La situation n'est cependant pas aussi simple et (Wikipédia), il existe une distinction entre les circulaires impératives et les circulaires non impératives :

  • les circulaires non impératives sont celles qui se bornent à donner une interprétation d'un texte de loi ou de règlement de l'échelon supérieur, afin que ce texte soit appliqué de manière uniforme sur le territoire. Il s'agit de pures recommandations.
  • au contraire, les circulaires impératives introduisent de nouvelles règles de Droit ; et elles seules sont susceptibles de faire grief, et donc, faire l'objet de recours pour excès de pouvoir. »

Les circulaires dans le domaine de l'assainissement

Dans le domaine de l’assainissement certaines circulaires sont devenues célèbres, et en particulier la circulaire générale 1333 parue en 1949 qui préconisait l’utilisation de la formule de Caquot.

Outils personnels