S'abonner à un flux RSS
 

Biosorption (HU)

De Wikigeotech
Version du 23 juin 2020 à 15:12 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Biosorption

Dernière mise à jour : 14/4/2020

Processus physico-chimique passif (c'est à dire qui ne requiert pas d'énergie) qui permet à certains organismes de concentrer certaine espèces chimiques (en particulier des métaux).

Intérêt environnemental

La biosorption constitue une piste de travail intéressante et actuellement beaucoup étudiée pour dépolluer des effluents industriels ou des sols pollués, en particulier par des métaux ou par des radio-nucléides, mais également par certains micro-polluants organiques.

La limite principale est que les polluants ne sont pas inertés de façon définitive mais simplement bio-accumulés dans l'organisme utilisé et qu'ils peuvent être relargués à la mort de ce dernier. La biosorption ne constitue donc qu'une étape dans le processus de décontamination qui doit également prendre en compte la gestion ultérieure des organismes ayant été utilisés. Du fait de la concentration des polluants les volumes à traiter sont cependant plus faibles et leur forme physico-chimique peut faciliter leur prise en charge.

Différents procédés de biosorption ont été utilisés en traitement tertiaire pour réduire la teneur en métaux des rejets, en particulier industriels. L'utilisation de micro-organismes issus de boues de stations d'épuration d'eaux usées urbaines semble par exemple efficace pour la biosorption du plomb et du cuivre (Diard, 1996).

Bibliographie :

  • Diard, P. (1996) : Etude de la biosorption du plomb et du cuivre par des boues de stations d'épuration : mise en œuvre d'un procédé de biosorption à contre-courant ; Thèse INSA de Lyon ; téléchargeable sur : http://www.theses.fr/1996ISAL0061
Outils personnels