S'abonner à un flux RSS
 

AIRT : Approche Intégrée de la Résilience des Territoires - Séminaire de travail 5 février 2013

De Wikigeotech
Approche intégrée de la résilience des territoires CERTU 2013 .jpg
Le projet fait partie du projet d'analyse intégrée de résilience territoriale qui est décrit en détail sur la page Analyse Intégrée de Résilience Territoriale : présentation du projet


Le rapport est en téléchargement ou visualisable par défilement(voir ci-dessous): Fichier:Approche Intégrée de la Résilience des Territoires - Séminaire de travail CERTU 5 février 2013.pdf
ou visualisable par défilement(voir ci-dessous)

Sommaire

Eléments de contexte

Dans le cadre de l'action « Approche intégrée de la résilience des territoires », le séminaire de travail du 5 février 2013 a été organisé par le CGDD avec l'appui de l'Association française pour la prévention des catastrophes naturelles, plusieurs directions générales, le Certu et les CETE Lyon, Méditerranée et Ouest. Il a constitué un temps de présentation et d'échanges à partir de la capitalisation et des synthèses des entretiens réalisés lors de la phase 1 (diagnostic territorial).

Organisé en deux grandes séquences (voir ci-après), il a permis d'une part de présenter les 1ers travaux relatifs à la résilience des territoires sur le plan conceptuel et opérationnel. Il a permis d'autre part de nourrir un dialogue entre les parties prenantes de la prévention des risques : services de l’État, collectivités et établissements publics, associations, bureaux d'études, opérateurs privés, universités... en vue de la constitution de groupes de réflexion thématiques et de la co-construction d'un guide méthodologique.

L'introduction à deux voix assurée par Bruno Verlon, adjoint au Commissaire général au développement durable et par Bernard Chilini, maire de Figanières et représentant des élus à la Commission mixte Inondation, a illustré cette volonté d'échange et de partage entre acteurs autour de la notion de résilience territoriale.

Le programme du séminaire

La 1ère partie du séminaire a été dédiée à la restitution des travaux conduits par l'équipe :

  • présentation de la démarche AIRT,
  • état de lieux du concept et cadre de référence de l'action,
  • partage des 1ères conclusions sur la base d'entretiens de terrain (sites post-catastrophes, Atelier Xynthia, inondation majeure en région parisienne, territoires à risques avérés.
  • Les échanges avec les participants ont permis de dégager plusieurs questionnements :
  • les échelles d'actions : Quelle sont les échelles les plus pertinentes ? Comment appréhender la complexité engendrée par l'imbrication des échelles (enjeux, acteurs, outils) ?
  • la prise en compte des territoires : Quelle articulation entre acteurs ? Comment assurer la complémentarité des actions ? Comment associer les territoires ?
  • le maire : Comment intégrer la phase post-catastrophe à la préparation (PCS) ? Comment cultiver la mémoire du risque dans le temps ?
  • la continuité d'activité : Comment intégrer la continuité d'activité à tous les niveaux, au-delà du monde des entreprises et des opérateurs ?

La 2nde partie du séminaire a été consacrée aux échanges entre participants sous la forme d'une table-ronde et d'un atelier.

  • Table-ronde « La résilience des territoires conduit-elle à travailler sur les différentes politiques publiques ? »

La synthèse des échanges a fait apparaître des axes de travail recoupant les questionnements précédents mais aussi complémentaires : les échelles de prise en compte des risques et leur articulation, l'importance des dynamiques économiques et territoriales, le rôle central des élus, l'implication de la population, l'anticipation et la préparation de la post-crise.

  • Atelier « Gouvernance locale et responsabilités partagées » : quelles pistes vers un meilleur partage des savoirs et des responsabilités ?

Les échanges ont mis en lumière plusieurs points et perspectives pour la suite des travaux : la construction et le partage, l'appui des nouveaux modes d'échange et de communication (réseaux sociaux), l'innovation dans les modes de faire, la mobilisation des acteurs et le maintien des dynamiques.

Les suites

Le séminaire a permis l'émergence de thèmes de travail qui seront approfondis dans les prochains mois afin d'alimenter le guide méthodologique. Pour ce faire le CGDD a lancé trois groupes de réflexion sur les thèmes « élus » par les participants à l'issue de la journée :

  • groupe de réflexion n°1 : le citoyen au cœur de la résilience
  • groupe n°2 : le territoire de résilience
  • groupe n°3 : augmenter la résilience des territoires, un facteur d'intégration des politiques publiques

Ces groupes, qui se réuniront à compter de septembre 2013, rassemblent des services de l’État, des collectivités, agences d'urbanisme et SDIS, des entreprises, des établissements publics, des associations, des universités et écoles. Les réflexions seront alimentées par les synthèses des travaux AIRT menés lors de la 1ère phase, par les actes du séminaire et bien évidemment par l'expertise et l'expérience de chacun.

Visualisation des actes du séminaire








Le créateur de cet article est Clara Villar
Note : d'autres personnes peuvent avoir contribué au contenu de cet article, [Consultez l'historique].

  • Pour d'autres articles de cet auteur, voir ici.
  • Pour un aperçu des contributions de cet auteur, voir ici.



Outils personnels